CAPESTANG : Des Buissonnets à l’IFSI, enquête auprès d’anciennes élèves en formation d’infirmières

CAPESTANG : Des Buissonnets à l’IFSI, enquête auprès d’anciennes élèves en formation d’infirmières

En terminale, aux Buissonnets, c’est la période du questionnement pour les élèves qui préparent le Bac pro SAPAT et aussi leur projet d’orientation future. Plusieurs d’entre eux postulent via Parcoursup dans de nombreux IFSI, où ils souhaitent suivre les études d’infirmiers. Chaque année, des élèves entrent en IFSI (9 en 2018/2019) ; Malaury et Chloé faisaient partie de la promotion 2020 du bac Pro SAPAT, et elles ont toutes les deux intégré l’IFSI de Béziers en Septembre dernier. Elles sont revenues aux Buissonnets pour conseiller les terminales, leur parler de leur parcours et elles se sont prêtées au jeu de l’interview, et des questions posées par les élèves que nous pouvons résumer ainsi :


D’où vient votre vocation d’infirmières ?
Chloé : J’ai toujours voulu travailler auprès d’enfants, c’est pourquoi j’ai fait un bac pro SAPAT qui m’offrait plusieurs possibilités. Je savais que j’aurais été en difficulté dans le général, alors qu’aux Buissonnets, je me suis épanouie et j’ai réussi mon parcours au point d’avoir un joli dossier en terminale. Aujourd’hui, après mes études d’infirmière, je compte faire un an de spécialisation pour être puéricultrice.


Comment se passent vos études ?
Malaury : Je réalise à peine que cela va bientôt faire un an que j’ai quitté le lycée ! Nous alternons cours et stages, parfois en distanciel à cause de la crise sanitaire, mais on s’adapte. Les cours de bac pro nous aident bien, surtout ceux qui concernent la pratique comme les soins de confort et d’hygiène. Le niveau est élevé et le travail personnel exigeant, mais nous nous en sortons plutôt bien en validant peu à peu nos unités d’enseignement.


Quel conseil donner aux terminales des Buissonnets qui espèrent devenir infirmiers comme vous ?
Malaury : Etre motivé, se dire qu’on peut. Surtout si on est passionné et qu’on le veut vraiment.
Chloé : C’est un beau métier, et il y a des besoins en infirmiers donc plus de chances d’intégrer un IFSI. Il faut y croire et s’accrocher !


Il faut y croire et s’accrocher ! c’est aussi le message que toute l’équipe des Buissonnets reprend en écho à l’attention de tous les élèves.
Le Bac Pro Services aux Personnes et Aux Territoires ouvre bel et bien les portes à tous les jeunes qui sont motivés par le domaine des Services Aux Personnes. Il leur permet de s’engager et de réaliser leur projet professionnel dans le domaine de la santé, du social et du service.


Pour tout renseignement sur la formation, consultez notre site : www.lesbuissonnets-capestang.fr
Ou contactez Mme Saurat : 04 67 93 30 71 ou francoise.saurat@cneap.fr