Les 1ères A à la découverte d'un Candide revisité

 


 

Jeudi 6 février 2020, les élèves de 1ère A se sont rendus à la salle des fêtes de Cessenon-sur-Orb pour assister à une représentation originale de l’oeuvre de Voltaire. Dans un premier temps les élèves avaient lu l’oeuvre avec leur enseignante de français, Mme Laurence. Candide est chassé du château de Thunder-Ten-Tronckh après avoir échangé un baiser avec Cunégonde, la fille du baron. Accompagné de la philosophie de maître Pangloss qui pense vivre »pour le mieux dans le meilleur des mondes », Candide se lance dans un long voyage initiatique. Il vit bien malgré lui une succession ininterrompue de péripéties toujours plus rocambolesques, cauchemardesques et désopilantes à travers un périple aux quatre coins du monde, qui semble ne pas avoir de fin…

Candide ou l’Optimisme, chef d’oeuvre d’ironie et de sagesse, est un savant mélange de réflexions essentielles sur les sujets philosophiques du temps de Voltaire qui font fortement écho au nôtre : la religion et le fanatisme, la liberté politique et la tyrannie, la connaissance et l’obscurantisme, le bonheur et le fatalité, la liberté et l’esclavage. Ainsi dans cette version de Candide, la place de la femme est une question importante : Cunégonde passe de mains en mains sans jamais avoir le choix mais elle réussit systématiquement à s’en sortir seule, contrairement à Candide qui est toujours accompagné.

Cette pièce tragicomique est portée par une mise en scène navigant entre théâtre et chanson. Les élèves ont apprécié le début de la pièce où de suite ils ont été emportés par une ambiance de fête. 

La compagnie « Troupuscule Théâtre » est composée de Nilco Moogin

Jean-François Paris, Paul Tilmont et Mariana Lézin. Ces deux derniers ont aussi travaillé l’adaptation de la pièce.

Cette pièce a été l’occasion de rencontrer un artiste Nilco qui souligne « « Nous sommes tous différents, c’est notre point commun… »

Auteur compositeur interprète, Nilco MOOGIN joue dans la catégorie des songwriters alternatifs… Comme la coutume aime le chanter en ces terres, né à Perpignan, Nilco MOOGIN, dit NILCO est donc « Catalan de naissance ». Cependant, fruit d’un métissage multigénérationnel, dans son titre « les gènes », il se dit « Catalano-Antillais Occitano-Vietnamien ». Ses genres sont le blues,  jazz, bossa, soul, rap, pop, reggae ou folk… Au piano, à la guitare… NILCO c’est surtout l’art subtil de marier la force d’un texte à celle d’une mélodie.Auréolé d’un Prix SACEM du public en 2011, en live, sa sensibilité envoûte et le propulse dès 2005  sur scène, enchaînant les prestigieuses premières parties de Bernard LAVILLIERS à Ibrahim MAALOUF, en passant par Paco IBANEZ, Victor DEME, Magid CHERFI, ZEBDA, AYO, Oxmo PUCCINO… ou encore celle de Ben HARPER.

Les commentaires des élèves :

« C’était génial !», « On n’a pas vu passer le temps. », « j’ai retrouvé l’histoire de Candide mais j’ai mieux compris avec la pièce »