8 élèves de 4ème transportés dans les aventures d’Ulysse d’Homère

8 élèves de 4ème transportés dans les aventures d’Ulysse d’Homère

En classe de 4ème, 8 élèves ( Lison, Karl, Alexis, Ryan, Aimy, Jules, Clara, William) ont participé à la sortie théâtre du jeudi 7 novembre 2019 au domaine de Bayssan. Les élèves ont pu découvrir les différentes techniques de marionnettes à partir du voyage d’Ulysse de la Compagnie Rhapsodies Nomades. L’intention était  de raconter en chair et en marionnettes cette fabuleuse histoire d’Ulysse telle qu’elle est racontée dans l’Odyssée d’Homère. De mettre en lumière la trajectoire de cet homme qui avant de rentrer chez lui, se défait d’une identité de guerrier, pour épouser pleinement sa simple condition d’homme. L’histoire commence au moment où Ulysse quitte l’île de Calypso (Calypso qui retient Ulysse sur son île depuis sept ans en lui offrant l’immortalité) jusqu’au moment où les Phéaciens le déposent chez lui à Ithaque. C’est la partie centrale de l’Odyssée, celle qui met en scène Ulysse, qui se met en scène lui-même en racontant aux Phéaciens ses aventures depuis qu’il a quitté Troie. Des Cyclopes, aux sirènes, en passant par l‘énigmatique Circée, l’histoire est racontée en chair et en marionnettes. 

Sur le plateau, Trois personnes. En blouse blanche, comme des chimistes, comme des savants, pour manipuler à vue ce monde, rendant ainsi compte de cette position des dieux grecs tellement particulière. La manipulation est faite à vue ainsi que la machinerie théâtrale, jusqu’à la création d’effets spéciaux en direct : la fumée des enfers par de la carboglace. Le papier est le matériau de prédilection pour la scénographie, et la fabrication des marionnettes. Elles sont en papier mâché : les premiers épisodes racontés par Homère mettront en scène de grandes marionnettes portées.

La scénographie se présente avec un bateau perdu sur un mer de papier. Sur ce bateau : Ulysse, une mer qui se déchaîne et puis se dépose comme une première peau au sol, comme une vague sur le rivage. Puis quand Ulysse arrive à la cour des Phéaciens après sa rencontre avec Nausicaa,  une cour en ombre, stylisée à la manière des vases grecs. Et quand Ulysse raconte son histoire, des petites marionnettes surgissent, sur un mode plat, comme un disque, comme le monde que se représentaient les grecs, imbrication dans ce décor de la représentation d’Ulysse qui se raconte aux Phéaciens. C’est le socle à partir duquel, par accumulations et rajouts, chaque épisode de l’Odyssée est traité.

Pour les élèves, ce fut une belle découverte des marionnettes et des effets spéciaux sur une histoire bien connue et tellement riche à exploiter !