« Les hirondelles de Kaboul »

« Les hirondelles de Kaboul »

Le 27 septembre 2019, les élèves de 1ère accompagnés de leurs enseignants sont partis au cinéma du polygone à Béziers voir le film  « les hirondelles de Kaboul », un film d’animation de Zabou Breitman et Eléa Gobbe-Mevellec, adaptaté du roman de Yasmina Khadra.

Ce film parle principalement de la vie que menaient les afghans à Kaboul dans les années 90. Auparavant les élèves dans le cours d’histoire-géographie avaient discuté sur la place de la femme en Afghanistan et avait visionné un petit reportage sur l’art oratoire chez les femmes à Kaboul.

Ainsi ce film d’animation traite d’un sujet fort : Dans les années 90, les talibans dirigent la ville de Kaboul. Les femmes n’avaient pas beaucoup de libertés ( ne pas se regarder dans un miroir, ne pas écouter de la musique, ne pas rire,..) au risque d’être lapidées ou pendues. Le film montre un couple sans histoires : Zunaira et Moshen. Zunaira est éprise de liberté et elle se dispute avec son mari qui tombe et se tue par accident. Elle est jetée en prison gardée par Atiq. La femme du gardien est malade, elle a peu de temps à vivre. Le jour de l’exécution de Zunaira, c’est Mussarat, la femme du gardien qui prend sa place et se fait exécuter (elle portait la burqa). Mais après l’exécution, Qassim, le chef de la police des mœurs soulève le voile et tue Atiq. Ces sacrifices ont permis à Zunaira de s’enfuir.

Les élèves ont été touchés par l’histoire.

Kélya : « C’est  un vrai sujet mais je n’ai pas aimé la fin car trop de monde meurt. »

Sabrina : «  J’ai beaucoup apprécié le film, je compte lire le livre »

Doriane : C’est trop dur ce qu’on fait vivre aux femmes »

Manon : « fin tragique et mystérieuse »

Fermer le menu