Le site du LEAP les Buissonnets

Dans l’objectif d’ouvrir les élèves à la culture artistisque les élèves de 1ère sont allés à la découverte d’un spectacle de danse à la Cigalière à Sérignan : « El baïle ». Douze danseurs étaient sur scène sous la direction de la chorégraphe, Mathilde Monnier. Ce spectacle était librement inspiré du film « le bal »d’Ettore Scola en 1983. La chorégraphe ne voulait pas raconter l’histoire de l’Argentine mais ce que l’Histoire fait faire aux corps.

La chorégraphe et Alan Pauls, auteur argentin voulaient raconter l’histoire de l’Argentine de 1978 à nos jours et plus spécifiquement à Buenos Aires, une ville où la danse a une place significative, dans un contexte politique et social fort. Les douze danseurs évoluent dans un espace qui emprunte au « club social », lieu typique et familier des différents quartiers de Buenos Aires. Les danses se succèdent : tango, escondido, chacarrera, valse tanguera, cumbia, samba argentine…

Ce spectacle fait sentir à quel point l’histoire d’un pays ou d’une ville est aussi l’histoire de ses corps, de ses larmes, de ses pas et de ses danses. Le tango apparaît comme intemporel, populaire, toujours vivant, il est à la fois une pratique et un art. C’est à partir des rythmes populaires mais aussi à travers un répertoire de chansons et musiques qui ont marqué chaque époque que le spectacle s’est construit.

 

Les élèves ont trouvé ce spectacle sportif parfois choquant mais que c’était dynamique et que les corps étaient beaux.

 

Nous remercions les parents pour leur participation au trajet.

 

Samantha, élève de seconde.

Comments are closed.

Bombax Theme designed by itx